Ligne d'Elne à Arles sur Tech

L I G N E   D ' E L N E   À   A R L E S   S U R   T E C H   ( 3 4 , 6   K M ) 


H I S T O R I Q U E 

La construction au départ d'Elne d'un embranchement remontant la vallée du Tech jusqu'à Arles-sur-Tech a été décidé en 1875 dans le but de désenclaver le bassin du Vallespir et desservir les stations thermales du Boulou, d'Amélie-le-Bains, Prats-de-mollo et la Presle. Une première étape a été franchie durant l'été 1889 avec l'ouverture de la section Elne - Céret, mais les difficultés topographiques rencontrées en amont de cette localité ont retardé jusqu'en 1898 le prolongement vers Arles-sur-Tech...

...Un trafic marchandise assez volumineux est alimenté par la production fruitière et maraichère de la basse vallée du Tech, ainsi que par des exploitations minières situées en haut de la ligne. A Amélie-les-Bains aboutit le minerai du gisement de la Pinouse... Dans la même localité est embarquée la production d'une carrière de dolomie... A Arles la Société des Mines de fer de Batère et Las Indys amène son propre minerai extrait à une dizaine de kilomètre de là sur les contreforts du mont Canigou et transporté par voie de 0,60 m puis câble aérien...

...Entre les deux guerres, quatre trains mixtes et omnibus parcourent toujours la ligne, dont deux formés à Perpignan et deux à Elne. En saison estivale, circule en outre un express temporaire Elne - Arles, destiné sans doute à satisfaire la clientèle des stations thermales. En 1933, la Compagnie du Midi inclut la ligne dans la seconde phase de son programme d'électrification, mais quatre ans plus tard c'est une solution plus économique qui est adoptée, avec l'introduction d'autorails Renault VH récemment affectés à Narbonne. Cette amélioration ne suffit pas à retenir une clientèle clairsemée et la relation est fermée dès le printemps 1940.

Quelques mois plus tard, les journées du 16 au 18 octobre 1940 sont marquées par des pluies d'une extrême violence sur le Rousillon, qui entraînent une crue du Tech et la destruction de la voie ferrée en amont d'Amélie-les-Bains. Dans cette localité les bâtiments de la gare et du casino sont littéralement emportés et les débris en seront retrouvés dans la plaine de Brouilla, à plus de 20 km de là !

...Dans la partie supérieure de la ligne, l'étendue des dégâts est telle que la reconstruction du tronçon Amélie - Arles est abandonnée et un faisceau de voies établi au pk 511,147 en aval d'Amélie pour permettre le chargement de la dolomie, tandis que le minerai de fer est descendu en camion jusqu'à Céret..

Nota : La ligne est définitivement abandonnée entre Amélie et Céret en 1972, puis sera déposée. Le 14 mars 2014 est inauguré le 3ème tronçon de la Voie Verte entre ces deux gares, en utilisant une grande partie de l'ancienne plateforme : Voir fiche du CG66.


C A R T E   I N T E R R A C T I V E 

En cas de problème (sous Internet Explorer), afficher la Ligne d'Elne à Arles sur Tech en mode plein écran.


H O R A I R E S   1 9 1 2 

En 1912... 


H O R A I R E S   1 9 2 6 


Ligne de Moux à Caunes-Minervois
Ligne de Auch à Tarbes