Ligne de Montluçon à Gouttières

H I S T O R I Q U E 


Histoire

Dans les années 1880, la station thermale de Néris, qui reçoit 3 200 curistes pour 2 200 habitants, n'a pas de station de chemin de fer proche. Les curistes doivent descendre en gare de Montluçon ou à celle de Chamblet - Néris, toutes deux nécessitant de prendre la route sur plusieurs kilomètres pour arriver à destination. Cette situation suscite plusieurs projets avant celui d'un chemin de fer de Montluçon à Gouttières, par Néris, dont l'intérêt est souligné par la chambre de commerce dans sa séance du 14 mai 1900. Ce projet prend forme en 1910, permettant après enquête d'être déclaré d'utilité publique le 7 juillet 1913 et attribué à la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans par la convention du 20 février 1913.

Néanmoins il faut attendre le 16 décembre 1919 pour que son tracé définitif soit approuvé, ce retard étant dû à la Première Guerre mondiale. La concession prévoyant qu'une partie des travaux – plate-forme de la voie, ouvrages d'art et maisons des gardes barrières – sont à la charge de l'État, son service des Ponts et chaussées adjuge, le 28 juillet 1919, l'ensemble de ces réalisations à l'entrepreneur François Mercier, originaire de Tronget et établi à Moulins. L'entreprise exécute l'ensemble des travaux entre 1921 et 1926, la remise de ces infrastructures, à la compagnie d'Orléans, étant consignée par le procès-verbal du 11 mai 1929, établi par Rambaud, l'ingénieur chargé de superviser la ligne, et signifié à la compagnie par l'ingénieur en chef Gerdes. La compagnie, qui a la charge de réaliser les superstructures, voie ferrée et gares dont les plans ont été approuvés le 23 novembre 1928, les exécute entre 1929 et 1931.

Après une circulation de reconnaissance de la ligne le 5 mai 1931, la mise en service a lieu, le 15 mai 1931, bien qu'il reste encore des travaux à terminer, notamment la gare de Néris, car l'ouverture de la station pour la saison thermale est un moment à ne pas manquer pour ce nouveau chemin de fer. Du fait de l'indisponibilité des autorités, une inauguration officielle a lieu en juillet 1931.

Source : Wikipédia.


L A   C A R T E   D E   L A   L I G N E 


E N   A V A N T   P O U R   L A   V I S I T E 

Pour voir ce qu'il en reste aujourd'hui


A   V I S I T E R   A U S S I . . . 

Site Histoire de Néris
Site de François Librini
Forum "Trains en Voyage"


R E M E R C I E M E N T S 

Merci à Michel AUMONT, qui m'a fait parvenir ses photos des vestiges.


Ligne de Bordeaux à Sauveterre de Guyenne
La ligne de Sarlat à Condat Le Lardin et Hautefort